Installation fraiche de Windows 7, Installation des mises à jour Windows Update sans Windows Update

Bon avant tout, je pense que ce problème a très certainement été abordé sur pas mal de sites web, puisque ce n’est pas la première fois que j’y suis confronté mais ça n’avait jamais été aussi loin. C’est pourquoi j’en fais un article afin de vous apporter « ma solution ».

J’ai récemment récupéré une ancienne UC à base de Core2Duo, à laquelle j’ai ajouté un SSD pour la faire repartir.
Remise à zéro du bios puis installation de Windows 7, jusque là pas de problème. Puis, j’ai fais l’erreur de lancer Windows Update et de cliquer sur « Rechercher les mises à jour ». Je commence à installer quelques logiciels indispensables (MSE, 7-Zip, Chrome, etc), et c’est la que subitement le ventirad commence à faire un bruit égalant je ne sais combien de PC réunis dans la même pièce. Je lance le gestionnaire de périphériques : UC utilisée à 100%, j’installe speedfan : la température des deux cores de mon CPU (Intel E6750) est passée à plus de 60° (chacun, je précise).

Pris d’un doute, je lance donc un CMD pour stopper le service Windows Update (net stop wuauserv – en administrateur si l’UAC est activée) = je tombe subitement sous les 10% d’UC utilisée, et à moins de 30° pour les deux core CPU. Et bien entendu, le ventilo est d’un seul coup silencieux.

Très franchement, Microsoft, j’ignore pourquoi Windows Update se comporte ainsi sur une nouvelle installation de Windows 7, mais on a bien compris que ce problème est bizarrement présent depuis…la sortie de Windows 10. Et pas de coïncidences en informatique. Les problèmes n’apparaissent pas subitement du jour au lendemain sans raison. Bref, voici comment procéder pour installer les mises à jour Windows 7 sur une installation toute fraiche, pour éviter tous ces désagréments :

  1. Stoppez le service Windows Update : Démarrer -> CMD -> net stop wuauserv (en tant qu’administrateur si UAC actif)
  2. Téléchargez WSUS Offline : ICI (sur la droite du site, « most revent version »).
  3. Décompressez l’archive et lancez (en administrateur) UpdateGenerator
  4. Cochez les cases correspondantes à votre édition de Windows
    1. Windows 7 / Server 2008 R2 (w61 /w61-64) – x64 Glocal (multilingues updates) / Si vous êtes sur une version 32 bits il faudra cochez la case x86 et non pas x64
    2. Verify downloaded updates
    3. Include Service Packs
    4. Include C++ Runtime Librairies and .NET Frameworks
    5. Include Microsoft Security Essentials + Include Windows Defender definitions (si vous souhaitez bénéficier de l’antivirus gratuit de Microsoft)
  5. Cliquez sur Start

Une fenetre CMD (invite de commandes) va se lancer, et les mises à jour vont se télécharger. Selon la vitesse de votre connexion internet, cela pourra prendre plus ou moins de temps. Lorsque les mises à jour seront téléchargées, l’invite de commande se fermera d’elle même.

Une fois ceci fait, il ne reste plus qu’à installer les mises à jour que l’on vient de télécharger. Pour se faire, il faudra simplement lancer le fichier UpdateInstaller (qui se trouve dans le sous-dossier client), encore une fois en tant qu’administrateur.

  1. Dans la partie updating, on coche toutes les cases qui le permettent
  2. Dans la partie control, on coche les cases : verify installation packages et Automatic reboot and recall (cette dernière permettra à WSUS de redémarrer automatiquement l’ordinateur autant de fois que nécessaire)
  3. Cliquez sur Start

Il n’y a plus qu’à attendre que les mises à jour s’installent. Une fois ceci fait, vous pourrez enfin passer à nouveau par Windows Update pour installer vos mises à jour à l’avenir sans qu’il ne vous pose problème. Beaucoup de complications pour rien vous dites ? Merci Microsoft.

 

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*